© Cyril Dunn 2014

Vintage Revival Monthléry


Samedi 11h, rencard Porte d’Orléans pour une escapade vers l’autodrome de Linas Monthléry, où se tient le Vintage Revival Monthléry.

A l’arrivée sur l’anneau mythique, nous ne savons plus où regarder… Le soleil est au rendez-vous, la température idéale et pour quelques heures, nous redevenons des enfants, les yeux grands écarquillés face aux merveilles offertes à nos regards. Plus de 300 bijoux d’avant-guerre, amoureusement bichonnés par des passionnés de toutes origines et de toutes provenances, redonnent foi en la nature humaine.

Les véhicules automobiles nous laissent bouche-bée. Des Morgan, Amilcar, Talbot, Alvis, Aston Martin, Lagonda Rapier, Bentley, Riley, Gordini, Maserati, Leyland, Bugatti, Delage, Fiat, BNC, Ratier, Darmont, Samson, Austin, Sénéchal, Simca, Salmson… sans compter les pièces uniques.

Quant aux cyclomoteurs, nous croisons un panel à faire pâlir ! AJS, Ariel, Gilet Herstal, Motosacoche, Terrot, Panther, Brough Supérior, Koelher Escoffier, Styl’son, Alcyon, Tri-JAP, Sunbeam, Sarolea, Benelli, Rudge, Motobécane, Norton, Vélocette, Douglas, Triumph, BSA, Indian, Harley, Montgomery, Monet Goyon…

Dans une ambiance pour le moins bon enfant, l’anneau est pris d’assaut pour quelques séries de plateaux, organisées par catégorie. Le temps semble suspendu, les moteurs vrombissent, les fumerolles d’huile de ricin fleurent, les arrières train châssent dans la chicane, et les dépassements qui suivent nous tiennent littéralement en haleine.

Arrive le plateau dédié aux motos, où Frank Chatokhine ne laisse aucune chance aux autres participants. Ouvrant grand les poumons de son Triumph Speed Twin, il nous régale pour quelques tours d’un pilotage de maître.

Pour un réveil des sens garanti sur facture, prochaine édition en 2017 !


Laisser un commentaire